events

Art, web & feminisms – roundtable

Le 23 mai 2019, de 14h à 17h, aura lieu la Table ronde « Art, web et féminismes » au local N-7050, à l’UQAM. Co-organisée par le RéQEF et Julie Ravary-Pilon(Boursière postdoctorante du RéQEF 2018), cette activité sera précédée par la deuxième version des Ateliers méthodologiques du RéQEF.

J’animerai la table ronde « Art, web et féminismes » sur l’histoire des activismes et des arts féministes sur le web. Cette activité réunira les professeures Joanne Lalonde (histoire de l’art, UQAM), Krista Lynes (communications, Concordia), Rosanna Maule (cinéma, Concordia) ainsi que l’artiste de performance et sculpture Algonquine Anishinaabe mixte et bispirituelle Faye Mullen pour une conférence-performance.

Cette activité bilingue, ouverte et accessible se veut un lieu de partages et de réflexions sur l’histoire de l’art cyberféministe, les potentiels du web pour la création artistique des femmes, les esthétiques des contestations (dissent) LGBTQI+ en ligne et hors ligne ainsi que la création numérique féministe en écrans. Les questions du public pourront être traduites sur place si nécessaire.

Conférencières :
Faye Mullen
Murs trans-spatiaux, cérémonie et résistances
Résumé : Recours à un exposé de type performance vidéographique, la déconstruction du mur se dessine à la fois comme sujet et objet d’une démarche artistique. Les frontières qui entourent les intersections d’identités, les seuils entre binaires poreux et spécifiquement la frontière qui distingue ce que l’on considère comme recherche/création seront abordées dans une perspective horizontale. L’intervention sera en orbite; une boucle abordant la question de pratique artistique en tant que Cérémonie. Une conférence interdisciplinaire sera donc envisagée comme acte de résistance décoloniale visant à construire des contextes transhistoriques + trans-spatiaux dans lesquels les identités, les diversités de genre et les sexualités multiples ne seront plus retenues.
***
Joanne Lalonde
Cyberféminisme et activisme Web
Résumé : Le cyberféminisme est partie inhérente de l’activisme sur Internet. L’activisme Web désigne l’ensemble des actions de résistance politique, sociale ou féministe menées par les internautes dans un esprit de revendication et met donc à profit l’ouverture contributive des réseaux depuis le Web 2.0 dit participatif. Les modalités de cet activisme se déploient dans toutes les sphères du Web y compris celle des pratiques artistiques. La volonté commune à toutes ces manifestations demeure d’afficher ouvertement une résistance, une mise à distance critique face aux différentes formes de domination et de contrôle qui sont exercées par les diverses instances de pouvoir. Ma présentation sera l’occasion de faire un bref retour historique sur le cyberféminisme et d’exposer quelques œuvres emblématiques.
***
Krista Geneviève Lynes
Feminist and queer interventions: Thinking art and activism on and offline
Summary : Reading through a performative action by the Greek activist group, LGBTQI+ Refugees in Greece in 2017, this presentation explores the possibilities and limitations of the aesthetics of dissent, on and offline. It examines not only the performative possibilities of activist actions, but how feminist and queer social movements are imagined in and through the mediation, circulation and recursivity of digital space. It asks what new modes of visibility exist, where potential sites of networked solidarity may be found, and how such networks might enable new modes of political work.
***
Rosanna Maule
Gender Equity and Feminism on the Web : New Directions
Summary : Gender equity in the film industry has been an important subject on the Web during the past few years, inspired first by the debate about the lack of women directors at film festivals and more recently by the Me Too movement. Within Canada, this discussion has led to adopt a resolution to reach a 50/50 gender-balanced production in the funding system by 2020. Commenting on this resolution in its 2018 report, the Women and Film Television Vancouver identified some areas that still need to be improved to reach this goal, such as the inclusion of indigenous and all minorities women in the film industry, as well as more intersectional policies applied to actors, crew members, and critics. My presentation traces the implementation of the gender equity policy in Quebec since its launch in 2016, focusing on new directions that feminist organizations and activists are taking to address cultural inclusion in the film and media industry.

Pour plus de détails sur les participantes de la table ronde, visitez notre site web : https://reqef.uqam.ca/non-classe/table-ronde-web-et-feminismes/

Adresse :
local N-7050, UQAM
1205 Rue St-Denis, Montréal
Métro Berri-UQAM

This entry was posted in: events